Quelles différences entre muesli et granola ?

Ils ont creusé leur sillon dans les rayons et ont détroné les biscottes et les petits pains suédois au rang des petits déjeuners « healthy » ! Eux, ce sont évidemment le muesli et le granola qui se déclinent dans un large éventail de recettes, toutes plus gourmandes les unes que les autres. Mais derrière ces deux noms, muesli d’un côté et granola de l’autre, quelles sont les différences ?

En réalité, il y a plus de ressemblances que de différences entre eux deux. A commencer par leur composition. Les deux types de recettes sont en effet fabriquées à partir de céréales, de fruits dont le plus souvent des raisins secs et de la noix de coco, et des fruits secs tels que les amandes, les noix ou les noisettes.

Inventé par un médecin suisse du nom de Maximilian Bircher-Benner au début du 20e siècle, le muesli signifie « petite purée ». L’histoire raconte que le docteur Bircher eu l’idée de cette recette après avoir partagé un repas avec un berger très alerte en haute montagne. Ce fameux repas se composait de blé écrasé dans du lait, accompagné de quelques noisettes, de pomme et de miel. Le docteur l’a largement recommandé ensuite à ses patients, notamment en période de convalescence. Depuis, les recettes se sont bien diversifiées mais la base reste la même : des flocons d’avoine ou autres céréales, des fruits et des noix. Le tout éventuellement additionné de sucre, de pépites de chocolat, voire de superaliments selon que le muesli se veut plutôt gourmand ou plutôt sain.

De son côté, et c’est là la principale différence avec son cousin le muesli, le granola est cuit au four. C’est cette étape qui lui confère son côté croustillant et son goût grillé. Or, pour obtenir cette texture, les fabricants ajoutent du sucre et de l’huile avant de le cuire, qui ont l’effet de lier les ingrédients. Le granola est donc évidemment plus croustillant, mais aussi plus sucré et plus calorique que la plupart des mueslis. Attention donc à l’apport calorique de ces produits car, sous leur image saine et bonne pour la santé, les recettes toujours plus gourmandes affichent autour de 500 calories au 100 g, quand les cornflakes par exemple n’affichent, eux, 100 calories de moins et, surtout bien moins de sucres et de gras !

 

 

 

Pas de Commentaire

Laisser un commentaire